• Fantasme et outrance

        Gilles Debernardi est un éditorialiste du Dauphiné Libéré dont je ne partage pas toujours les points de vue. Cependant aujourd'hui j'abonde à 100 % à son analyse d'un épisode relatif aux Roms et Bulgares qu'on a fait évacuer d'un campement illégal. Le moyen de transport employé n'aurait pas plu à certaines sensibilités droit-de-l'hommesques. Ont-ils été transportés en wagons à bestiaux ? en camions bennes ? Que nenni, ils furent transportés avec égards et sans violence en tramway, tout ce qu'il y a de plus confortable, même pas tagué !!.... Et voilà les bonnes âmes de s'émouvoir du retour aux "heures les plus sombres de notre histoire", etc...etc..., on connaît la chanson. C'est devenu un mal récurrent, dans ce pays, de faire une montagne d'une taupinière, de créer une polémique à la moindre occasion, d'enfler tous propos et d'user du superlatif sans discernement...

        Et j'ajouterai, ce que n'ose avouer Gilles Debernardi (et pour cause !), que les médias ne sont pas en reste pour user du superlatif. Chaque fait et geste, chaque parole, chaque attitude d'une vedette du sport, du spectacle, de la chanson ou de la politique est relaté avec force dithyrambes ou commentaires proches de la diffamation, selon la nature du fait rapporté et la sensibilité des médias. Le citoyen moyen n'a plus les moyens de juger objectivement l'actualité....Méthode bien connue pour manipuler les masses populaires...

    Fantasme et outrance


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Isshil
    Mardi 28 Juin 2016 à 12:50

    Merci pour ce billet très agréable… et souriant (pour un sujet pas évident) !

    voyance gratuite par mail

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :